BE Charleroi

 

 

Louis Strike est un jeune rappeur de Charleroi qui se demande "ce qu'ils ont fait de sa ville". Il a créé une chanson et un clip qui font le buzz, comme on dit. Il y est question pour lui d’exprimer son ras le bol face au travaux du centre-ville.

 

 

Louis Strike a 26 ans et est le premier étonné de ce succès.

En quelques jours, près de 30 000 personnes ont déjà visionné son clip sur internet.

 

 

http://www.rtbf.be/video/detail_louis-strike-rappe-sur-les-travaux-a-charleroi?id=1869708

 

Il explique : "J’ai circulé dans la ville et j’ai vu tout le monde se plaindre : les commerçants comme les habitants. Ça commençait à être un gros ras-le-bol et je me suis dit qu’il était temps de parler. Je ne pensais pas que ça allait prendre tant d’ampleur mais je voulais dénoncer ça dans un rap engagé. Le rap c’est se libérer de ce qu’on a sur le cœur et de balancer tout. "

Charleroi Ville d'architecture.

 

Magnifique façades d'un Charleroi mal connu et pourtant si appréciable.

 

 

Quatrième jour en Wallonie pour Tania et Antoine, les reporters découvrent aujourd'hui Charleroi, ancienne cité industrielle. Le décor aux allures d'un Detroit ou d'un Manchester, accueille divers lieux culturels comme le musée de la Photographie, le plus grand musée d'Europe. La visite commence donc par la découverte des expositions permanentes, avec pour guide Julien Libert. Après une balade en ville pour observer l'architecture Art Nouveau et Art Déco, les reporters vont observer la ville depuis son plus au sommet : un terril, amas de résidus minier aujourd'hui espace vert. Enfin, la visite se termine par un concert au Rockerill, friche retapée par un collectif d'artistes, afin d'y accueillir des expositions, des concerts...

 

 

Charleroi possède une jolie fresque en sgraffite réalisée en 1907 par Paul Cauchie. Cette technique fut pratiquée à Florence. Au début du siècle, on termine d'araser les remparts, offrant ainsi des terrains favorables à la construction. Ces nouvelles maisons vont adopter le style en vigueur au début du siècle: l'Art Nouveau.

 

 

La construction de l'après-guerre va prendre plusieurs directions. Les nouvelles tendances architecturales vont se cristalliser autour de trois personnalités: celles des architectes Joseph André, Marcel Leborgne, Marcel Depelsenaire.

 

 

 

 

Au coeur de la Ville-Haute: la place Charles II. C'est l'ancienne place d'Armes de la forteresse espagnole. Commencée en 1666, elle est construite sur le modèle des forteresses idéales de la Renaissance... Charleroi devient peu à peu le pôle attractif de la région. La ville est le centre de l'exploitation d'un vaste bassin houiller et le coeur d'une intense activité métallurgique. Afin de pouvoir s'agrandir vers les faubourgs elle désire se débarrasser des impressionnantes murailles. La ville haute et la ville basse vont se trouver unifiées en une seule cité. Au début du siècle, on termine d'araser les remparts, offrant ainsi des terrains favorables à la construction. Ces nouvelles maisons vont adopter le style en vigueur au début du siècle : l'Art Nouveau. La construction de l'après-guerre va prendre plusieurs directions. Les nouvelles tendances architecturales vont se cristalliser autour de trois personnalités: celles des architectes Joseph André, Marcel Leborgne, Marcel Depelsenaire.

 

 

Charleroi, ville d’architecture from Cultura Europa on Vimeo.

File archive

Showing 3 results.

Pays de Charleroi.

 

 

1.

J'ai des maintes cités,
Contemplé les merveilles,
Leurs palais tant vantés
Aux splendeurs sans pareilles,
De ces beaux monuments,
Admirant la structure,
Je regrettais nos champs,
Et leur verte parure,
Qu'annonce le printemps.

2.

Sous des prés verdoyants
Que la Sambre caresse
Sous les bosquets riants
Pleins de chants d'allégresse,
Gît le sombre charbon,
Ce pain de l'industrie,
Que le mineur wallon,
Si cher à la patrie,
Extrait du puits profond

Pays de Charleroi,
C'est toi que je préfère,
Le plus beau coin de terre,
A mes yeux, oui, c'est toi.
A mes yeux, oui, c'est toi.

3.

J'aime les hauts-fourneaux
Flamboyant dans la brume
Et le bruit des marteaux
Résonnant sur l'enclume,
J'aime ces travailleurs
Animant nos rivages,
Et le chant des mineurs
Egayant nos villages
Après leurs durs labeurs

4.

La nuit, j'aime ces feux
Près de chaque houillère,
Et quand l'éclair joyeux
Jaillit des fours à verre,
Verrier, à leur clarté,
J'admire ton courage,
Tu sais avec fierté
Egayer ton ouvrage
D'un chant de liberté.

Pays de Charleroi,
C'est toi que je préfère,
Le plus beau coin de terre,
A mes yeux, oui, c'est toi.
A mes yeux, oui, c'est toi.

 

Pays de Charleroi-Mary-L.


Remix de la chanson Pays de Charleroi de Monsieur J.Bertrand 1860

 

 

 

 

 

Fier de ce pays noir.

Fier d'être Carolo.

Pays de Charleroi, c'est toi que je préfère...

 

 

 

 

 

Slam Charleroi - Chant du Coq - www.chantducoq.be

 

Le Chant du Coq est un nouveau site d'information centré sur Charleroi. A la fois pertinent et impertinent, le Chant du Coq se veut être une plus-value à l'information proposée par la presse papier carolo.
Ce clip porte un message d'espoir concernant cette ville de Charleroi sur laquelle circule une multitude de préjugés. L'effort de chacun est nécessaire pour changer cette mauvaise réputation. S'informer n'est pas seulement un droit, c'est un devoir.

 

Charleroi aventure, sur FR3

 

 

 

 

Landing at Charleroi.

 

 

 

Nouveaux tronçons du Métro Léger de Charleroi, mis en service le 27 février, à savoir la fermeture de la boucle centrale et l'extension de l'antenne de Gilly vers Soleilmont.


 

 

Ring Charleroi (R9, E420)

 

 

 

Le Bois du Cazier à Marcinelle.

 

Visite du Bois du Cazier à Marcinelle en octobre 2007. Site in Memoriam des mineurs de la catastrophe de Marcinelle de 1956.

 

 

 

Una delle più belle canzoni dei New Trolls e la splendida voce di Nico per accompagnare l'immagni di quella che fu la più grande tragedia mineraria europea.

A Marcinelle, Belgio, nella miniera del Bois du Cazier l'8 agosto 1956 perirono 262 minatori ben 136 erano italiani.

Questo è per onorare la loro memoria, ma anche tutti gli altri minatori che sulle basi dell'accordo Italo-Belga, "uomini-carbone" in cui il governo Italiano si impegnava a mandare manodopera nelle miniere belghe in cambio di carbone, permisero ad un'Italia prostrata dalla guerra di rimettere in piedi l'industrie.
Buona parte del nostro boom degli anni 60 lo dobbiamo anche a questi uomini che ogni giorno scendendo all'inferno permettevano al paese di avere 200kg di carbone per ognuno di loro.

 

 

Marcinelle video originale del 8 agosto 1956

La canzone Miniera è cantata dai New Trolls Lyrics.
I video provengono dai cinegiornali dell'epoca.
Un omaggio a tutti i Minatori che hanno perso la vita,non solo a Marcinelle..
Ma in tutte le miniere sparse nel mondo .By Roberto Bucci.

 

 

 

 

Châlèrwè qué sale payis !! (En patois de Charleroi)

Charleroi quel sale pays !!
BOB DECHAMPS
Né à Wangenies en 1917 et décédé à Charleroi en 2002.

 

 

Lolotte.

 

Reprise de la chanson "Lolotte" de jacques bertrand interpretée par un grand artiste belge, Monsieur William Dunker.

 

 

 

Lolote

 

Sul bôrd dè Sambe, et pierdu dins l' fumêre,

Au bord de la Sambre et perdu dans la fume.

Wèyèz Couyèt avè s' clotchî crawieus ?

Voyez-vous Couillet et son clocher tordu ?

C' est la k' dèmeure èm matante Dorotéye,

C'est là qu'habite ma tante Dorothée.

Veuve d' èm mononke Andriyin du Crosteu

Fille de mon oncle, Adrien le fils du porteur de béquille.

A s' neuve mêzo, nos avans fêt ribote,

A sa nouvelle maison, nous avons fait la fête.

Lundi passè, tout è pindant l' crama.

Lundi passé, en pendant la crémaillère.

Poul prumi côp, c' est la k' dj' é vû Lolote.

Pour la première fois, c'est là que j'ai vu Lolotte.

Rén k' d' î pinser, sintèz come èm keur bat.

Rien que d'y penser, sentez comme mon cœur bat.

Poul prumi côp, c' est la k' dj' é vû Lolote.

Pour la première fois, c'est là que j'ai vu Lolotte.

Rén k' d' î pinser, sintèz come èm keur bat.

Rien que d'y penser, sentez comme mon cœur bat.

 

 

Gn avèt drola les pus guéy du vilâdje.

Il y avait là les plus joyeux lurons du village

En fét d' couméres, on n' avèt k' a tchwèzi.

En matière de filles, on n'avait qu'à choisir

On a rcinè, a l' ombe, padzou l' fouyâdje,

On a goûté à l'ombre, sous les frondaisons

Dèvant l' mêzo, dèlé l' gros cèriji.

Devant la maison, près du gros cerisier /

Em boune matante a del biêre è bouteye,

Ma chère tante a de la bière en bouteilles

Ç' n' est nin l' fârô k' est jamés si bon k' ça.

Bien supérieure même au Faro.

Dins s' chike, Lolote estèt si bén vermèye,

Dans son ébriété, Lolotte était toute rougeoyante

Rén d' î pinser, sintèz come èm keur bat.

Rien que d'y penser, sentez comme mon cœur bat.

Dins s' chike, Lolote estèt si bén vermèye,

Dans son ébriété, Lolotte était toute rougeoyante

Rén d' î pinser, sintèz come èm keur bat.

Rien que d'y penser, sentez comme mon cœur bat.

 

 

I dalèt mieus, les panses estant rimpliyes.

Ca alla mieux quand les ventres furent repus

Djan l' Blanchisseu tinguèle es viyolon.

Jean le Blanchisseur tend son violon

Et dit: " Mz èfants, nos avons ci des fiyes.

Et dit: "Mes enfants, nous avons ici des filles

Ki n' dimandnut k' a danser l' rigodon.."

qui ne demandent qu'à danser la samba."

A ! ké pléji ! Kè Lolote ét continne !

Ah quel plaisir ! Que Lolotte était contente !

Après l' cadriye, on boute ene mazurka.

Après la square-danse, on lance une mazurka

Djè triyanè è pressant s' mwin dins l' minne.

Je tremblais en étreignant sa main

Rén k' d' î pinser, sintèz come èm keur bat.

Rien que d'y penser, sentez comme mon cœur bat.

Djè triyanè è pressant s' mwin dins l' minne.

Je tremblais en étreignant sa main

Rén k' d' î pinser, sintèz come èm keur bat.

Rien que d'y penser, sentez comme mon cœur bat.

 

 

Vla l' swêr vènu, pou danser chakin s' presse.

Voilà le soir venu, et chacun s'exhorte à danser

El violoneu raclèt avû ardeur

Le joueur de violon raclait son instrument avec ardeur

L' biêre et l' amour èm fèyint toûrner l' tiesse.

La bière et l'amour me faisaient tourner la tête

Vingt noms di chnik ! djè nadjè dins l' bouneur.

Saperlipopette ! Je nageais dans le bonheur

Mins l' pa Lolote, è wèyant k' èle m' imbrasse,

Mais le père de Lolotte, en voyant que je l'embrasse

D' in côp d' chabot m' fét plondji dins l' puria.

D'un coup de sabot me fit plonger dans le purin

L' coumére s' inkeurt, eyet mi, dj' èm ramasse.

La fille s'éclipsa et moi, je me relevai tant bien que mal

Ciel ! ké côp d' pî ! Sintèz come èm keur bat.

Mon Dieu, quel coup de pied ! ; sentez comme mon cœur bat.

L' coumére s' inkeurt, eyet mi, dj' èm ramasse.

La fille s'éclipsa et moi, je me relevai tant bien que mal

Ciel ! ké côp d' pî ! Sintèz come èm keur bat.

Mon Dieu, quel coup de pied ! ; sentez comme mon cœur bat.

 

 

Dj' èm souvénrè du crama d' èm matante.

 

Je me souviendrais longtemps encore de la pendaison de crémaillère de ma tante.

Dj' crwè k' dj' é l' cripet cåssè ou bin dèsmi.

Je pense que j'ai le coccyx cassé ou luxé .

Djè prind des bins al vapeur d' êwe boulante,

Je prends des bains de vapeur

Grignant les dints tous les côps kè dj' m' achîd.

Grinçant des dents chaque fois que je m'assied

Mès cand dj' dèvrè skèter 'm dérinne culote,

Mais quand bien même je devrais y laisser ma dernière culotte

E m' impwègnant avè s' mame eyet s' pa,

Pour en découdre avec son père et sa mère

Putot mori ki d' viki sin Lolote.

Plutôt mourir que de vivre sans Lolotte

Rén k' d' î pinser, sintèz come èm keur bat

Rien que d'y penser, sentez comme mon cœur bat.

Putot mori ki d' viki sin Lolote.

Plutôt mourir que de vivre sans Lolotte

Rén k' d' î pinser, sintèz come èm keur bat

Rien que d'y penser, sentez comme mon cœur bat.