Production finale

Douze trirèmes ont quitté leurs ports d’attache. A leur bord, de jeunes rameurs, venus pour la plupart d’Europe mais certains, aussi, des lointaines rives d’Afrique ; Leurs voiles se sont gonflées sous le souffle d’inspirations originales et diverses ;
Leurs rames ? Leurs stylos. Avec eux, ils ont écrit sur la mer aux reflets violets dans une langue qui, le plus souvent, n’était pas leur langue maternelle.
Heureusement, les pilotes – leurs enseignants – ont su leur éviter les écueils des fautes d’expression ou d’orthographe ; sans eux, les bateaux seraient restés au port er il n’y aurait pas eu de retour au pays pour notre ou plutôt nos malheureux Ulysses.
Car dans nos Odyssées, notre héros a voyagé dans l’espace et le temps. Dans nos cinq continents et bien plus loin, sur la Lune ou dans les coins reculés de notre système solaire, et cela du 2ème millénaire avant notre ère, au 5ème.
Il a aussi incarné le courage, la ruse et la lucidité. Il a su, grâce à ces qualités, combattre les dieux et les monstres, la bêtise et la barbarie.
Ce récit collaboratif atteste que par delà la variété des récits, le point commun des épisodes est la créativité et la volonté de s’exprimer clairement et correctement.

Nous sommes heureux, également, que l’humour se soit invité dans ce festival des mots et de la création, que nos textes n’aient pas été seulement héroïques. En somme, qu’à un Achille tout en muscles, on ait préféré Ulysse aux mille ruses. N’est-ce pas dans cet esprit qu’Ulysse et ses compagnons avaient repris la mer pour rentrer à Ithaque ? Nous sommes heureux d’avoir ramé ensemble.

 

File archive


Folder Number of folders # of Documents  
.doc 0 2
.pdf 0 3
Showing 2 results.