ETAPE 4 : e-Thaque

Chaque enseignant publie le texte définitif de sa classe dans un article de blog ainsi que  le fichier texte dans l'archive de fichiers

Les administrateurs ordonnent les aventures d'Ulysse dans l'ordre chronologique dans le blog et ajoutent les script "Lire la suite (...) Cacher la suite", dans chaque article

 

EpoqueTitreVillePays
Il y a des milliers d'annéesL'île des lotophagesTunisTunisie
1er siècle avant .J.C.Ulysse et CléopâtreLe PiréeGrèce
1880
Ce n´était qu´un rêve?BraunauAutriche
1899Les vacances de la reine MargueriteGressoneyItalie
Janvier 2014Les Phéaciens ou la peur des autresPont St MartinItalie
Février 2014Ulysse dans l'espace avec l'ISSPont St MartinItalie
Mars 2014Le chocolatIoanninaGrèce
Avril 2014Ulysse sur l'île de HawaiiIoanninaGrèce
Septembre 2014Un don surprenantAubagneFrance
Décembre 2014Ulysse à AthènesRhodesGrèce
2054Chute inattendueIoanninaGrèce
2064Retour de flammeLafrançaiseFrance
2999Les tissus de PénélopeZafraEspagne
2114Où est le disque?SyracuseItalie
3412Scylla et Charybde: les trous noirs de l'espacePont St MartinItalie
4321Ulysse sur la planète MarsRipollEspagne

 

Blog

Blogs »
1899 : "Les vacances de la reine Marguerite"

Les vacances de la reine Marguerite

 

La première fois que la reine Marguerite est allée à Gressoney son guide de montagne était un homme qui s'appelait Ulysse.
La villa Margherita, la demeure du Baron Luigi Beck-Peccoz, était le lieu de séjour de la reine et de son fidèle guide. Par la suite, ils déménagèrent pour le château Savoie, construit par l'architecte Stramucci, de 1899 au 1904.
Du 16 au 19 août 1893, eut l'inauguration de la cabane Margherita, un observatoire nommé comme ça en son honneur. Ulysse était content de l'accompagner jusqu'à cette cabane située au sommet.
Quand la reine eut 42 ans Ulysse devait la porter pour faire l’ascension de ce géant des montagnes : le Mont Rose. Là ils trouvaient des rochers qui avaient des formes de sirènes.
La reine, pour rendre hommage au villageois de Gressoney, avait fait préparer deux costumes gressonaires: un pour elle et un pour Ulysse. La dimanche ils allaient à messe et tous les habitants les complimentaient.
Puis ce fut leur dernier jour à Gressoney, ils saluèrent toutes les personnes, et quand vint la fin de ce jour, à son coucher, le soleil ressemblait à l'oeil de Polyphème.


  • Comments

File archive


Folder Number of folders # of Documents  
Les textes (.doc) 0 14
Showing 1 result.