* Chute inattendue

EcoleIoannina-Grèce-Alpha 3-Collège Pilote Expérimental Zosimaias  Scholis Ioannina.
TitreChute inattendue
Epoque2014 - 2054
LieuxCorfou(Grèce) - Santorini(Grèce)

 

Wiki

Le retour

Le retour (Paul)

   Cette fois-là, ça y était : le moment était venu de quitter Calypso et Corfou, je rentrerais chez moi, à Santorin auprès de ma famille ! Ce matin là,  en plein soleil, j’ai dit au revoir à Calypso en la remerciant sans cesse pour tout ce qu’elle m’avait offert !

  J’ai embarqué alors dans le yacht que Calypso possédait et qu’elle me prêtait juste pour le retour à mon île : c’était un palace flottant ! J’ai fait la connaissance de l’équipage qui était  des hommes bien sympas ! La traversée de la mer se faisait calmement et je ne savais pas encore ce qui m’attendait…

   Le soir, juste après le dîner, je suis allé à ma cabine et j’essayais mon armure qui était parfaitement réparée et en bon état. Alors que je la portais, j’ai aperçu de la petite fenêtre de la cabine  deux ombres d’hommes passer très rapidement. Sans perdre de temps, je suis sorti et j’ai vu les hommes de l’équipage tombés par terre : tous étaient  morts et trois ninjas camouflés étaient prêts à enflammer de la dynamite. J’ai tout de suite commencé à chasser les ninjas alors que le yacht  s’explosait derrière moi. Au moment où je les attrapais, ils se sont enfuis en s’accrochant à une échelle pendue volante à un hélicoptère où j’ai pu distinguer le signe : Iron Monger. Ainsi, c’était bien clair qui a voulu m’assassiner.

    J’ai enfin réussi à rentrer chez moi en volant. Telle était la joie de ta mamie dès qu’elle m’a vu !!! Tous étaient heureux de mon retour, moi aussi. Peu après, un jour, j’ai reçu un mél de Calypso qui voulait apprendre mes nouvelles et à propos de l’hélicoptère. Je lui ai tout expliqué…

-Que faites-vous là tous les deux ? Vous savez quelle heure il est ? a  dit la grand-mère d’Ulysse junior.

-C’est l’heure du dîner et on est en retard, a dit Ulysse.

   Ils rentraient à la maison et le petit garçon apportait l’armure sur laquelle on pouvait distinguer les lettres : « Οδυσσέας τζούνιορ».

 

 

0 Attachments
13 Views

File archive


Showing 1 result.