Mythes, légendes et superstices de nos régions

Wiki

FrontPage

La légende du Mont Gaïna (28 May 2012 14:17 By Blaga Corina)
La Grotte du Glacier de Scărişoara (25 April 2012 13:47 By Salcie Oana-Claudia)
Photos de la Normandie mystérieuse (11 October 2012 07:55 By Evelyne Paquetet ses élèves)
Légendes médiévales de Normandie (20 October 2012 10:48 By Evelyne Paquetet ses élèves)
Photos de la Normandie mystérieuse (11 octobre 2012 07:55): les élèves de Fécamp ont pris des photographies évoquant pour eux la Normandie mystérieuse, ce qui leur a servi de support pour écrire des récits.
Réactions des élèves français autour de deux textes consultables en ligne :
« Horla » de Guy de Maupassant et
La Légende de Saint Julien l’Hospitalier 
Cathédrale Notre-Dame de Rouen : Vitrail de Saint Julien l'Hospitalier (fichier joint)
Rouen au Moyen-Age et à la Renaissance. Atelier d’écriture, seconde C: diaporama  créé par les élèves français (fichier joint)

 

 

 

 

 

0 Attachments
923 Views
Blog
Blogs »
Réactions d'élèves normands autour de la légende de Saint-Julien l'Hospitalier

Connaissez-vous la légende de Saint-Julien l’Hospitalier ? Ecoutez et lisez le texte intégral ici: http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/flaubert-gustave-la-legende-de-saint-julien-lhospitalier.html , puis les analyses des élèves.

Texte rédigé par Déborah

Le début de cette histoire commence par une description d'un château médiéval paisible. L'histoire commence à basculer, entre dans le surnaturel. Julien a reçu une des meilleures éducations qui puissent exister avec du raffinement, de l'affection, du luxe, de la culture et de la générosité, puis petit à petit, l’histoire devient de plus en plus sombre. En effet, Julien révèle son côté obscur, il se révèle sadique et se délecte du meurtre des animaux:tout commence par une souris, puis un rat. Mais un jour ,son père décide que le moment est venu pour Julien de connaître le monde de la chasse mais cette scène va permettre à Julien d' assouvir ses envies de meurtre . Tuer provoque tellement de plaisir à Julien qu'il en vient même à penser qu'il puisse un jour tuer ses parents. Cette idée lui fit tellement peur qu'il prit la fuite et , pour se faire pardonner ,il se mit à aider les gens dans le besoin. Il aida un empereur et pour le remercier, celui -ci lui offrit la main de sa fille. Ils vécurent des jours heureux et paisibles jusqu'à ce que Julien ait envie de tuer à nouveau .Pendant ce temps, ses parents décidèrent de reprendre contact et vinrent chez lui. En arrivant, Julien trouva un homme et une femme dans son lit. Enervé et vexé de n'avoir tué aucun animal,il tua les personnes dans son lit sans chercher à comprendre .En allumant la lumière ,il se rendit compte que c'étaient ses parents. Honteux de ce qu'il avait commis, il s'enfuit et devint prêtre. Il ouvrit un hospice, il aida les gens malades et pauvres. Un lépreux le prit dans ses bras et Julien s'en alla paisiblement avec Dieu.

 

Texte rédigé par  Laurenn

Julien est pris très jeune par la passion de la chasse. Un jour, comme dans un rêve, ne se fatiguant pas de tuer, il commet un immense et cruel carnage. Un grand cerf lui prédit qu'il assassinera ses parents. Pour fuir cette prédiction, il se jette dans des aventures guerrières, loin de chez lui. Un empereur, qu'il a sauvé, lui donne sa fille en mariage, ainsi qu'un château. Une nuit, il sort, repris par le démon de la chasse. Mais il se révèle incapable de tuer un seul de tous les animaux qu'il rencontre. Pendant ce temps, ses parents qui le cherchaient depuis longtemps, se présentent à son château, et sa femme les couche dans son lit. A son retour, Julien croit trouver un homme couché avec sa femme et les tue, avant de découvrir qu'il vient de réaliser la prédiction du grand cerf. Il fuit à nouveau, se fait mendiant, et s'installe finalement comme passeur au bord d'un fleuve inhospitalier. Une nuit, Jésus, sous la forme d'un lépreux, l'appelle pour qu'il lui donne le passage, lui réclame à manger, à boire, à se chauffer, et se couche dans son lit. Julien le réchauffe de son corps et est enlevé au ciel.

 

Texte rédigé par  Flore

Cette histoire se déroule dans un château paisible et prospère. Les deux parents de Julien sont présentés comme bons, sérieux et Dieu les protège. Tout a l'air d'un conte de fées jusqu'au moment où les parents de Julien ont des visions. L'éducation de Julien se caractérise par l'amour de ses parents, le luxe... .Son éducation est très complète et Julien doit devenir un homme bon. A partir du moment où Julien grandit, on peut observer qu'il évolue vers un côté plus obscur . L'enfant aime torturer et tuer des petits animaux. De ce fait, il aime la chasse et les préparatifs semblent incroyables. En effet, le bestiaire est énorme par le nombre de chiens, d'oiseaux mais aussi par le nombre d'animaux qui ont une provenance lointaine (comme des lions ...). Le caractère de cet enfant est barbare. Les prédictions du père semblent se réaliser mais dans la cruauté. Julien devient sauvage "(...) buvait l'eau des sources dans sa main, mangeait en trottant des pommes sauvages, s'il était fatigué se reposait sous un chêne; et il rentrait au milieu de la nuit couvert de sang et de boue, avec des épines dans les cheveux et sentant l'odeur des bêtes farouches" . Il tue des bêtes de sang- froid sans avoir de remords. Un soir, il croit voir une cigogne dans le jardin, or, en réalité, il s'agit de sa mère. Il lui lance son javelot mais " un cri déchirant partie. C'était sa mère." et de ce fait, il décide de s'enfuir du château. Plus tard, il s'engagea dans une troupe d'aventuriers et il sauva l'empereur. Pour remercier Julien, il lui propose plusieurs récompenses mais il les refuse toutes sauf une, sa fille. Il s'installa dans un palais avec son épouse, et décide de ne plus chasser mais l'envie est présente. Il résiste à cette envie, jusqu'au soir où il entend une bête à sa fenêtre. Avec l'accord de sa femme, il partit à la chasse. Il tue énormément, mais, il a une hallucination d'un cerf juste avant qu'il ne meure. De retour à son palais, il aperçoit un homme dans le lit de sa femme. Pris de colère, il le tue ainsi que la femme à côté de cet homme. Quelques minutes après, il crut voir le fantôme de sa femme et s'aperçoit que ce sont ses parents. La vision du cerf se réalise. Après les funérailles, il décide de s'enfuir à nouveau. Il s'installe près d'une rivière où il fait traverser des voyageurs sur une barque. Un soir de tempête, un homme l'appelle de l'autre côté de la rivière. Il l'amène chez lui. Cet homme est Dieu et Julien meurt.

 

Texte rédigé par Simon

Julien est le fils d'un petit seigneur local. À sa naissance, deux messagers surnaturels rendent visite indépendamment à ses géniteurs pour leur annoncer que leur fils est promis à un destin extraordinaire de conquérant et de saint. L'un et l'autre, enthousiasmés par la divination, se taisent cependant et se dévouent entièrement à l'éducation et la liberté de leur fils. Julien grandit au milieu de la nature et se découvre un goût enivrant pour la chasse. Ne pouvant plus contrôler son appétit de prédateur, il réalise de véritables tueries dans les forêts environnantes, décimant tout animal qui passe à sa portée sans le moindre discernement ou la moindre pitié. Alors qu'il massacre un cerf, sa biche, et leur faon, il se trouve soudainement défait de ses armes, le cerf blessé et se tourne face à lui pour l'encorner mais s'arrête mystérieusement et lui lance une malédiction :s'il mourrait, il promit que Julien tuera ses parents . Julien prit les menaces au sérieux et partit rejoindre les grands princes du monde pour se battre. Le prince d'Occitanie le remarqua et suite à une victoire, lui donna sa fille comme épouse. Ils s'installaient alors dans un palais. Mais un jour, il se mit à chasser, promettant à sa femme qu'il reviendrait assez vite. Pendant ce temps, la femme accueillit les parents de Julien qui dormaient alors dans sa couche. Julien revient et distingua deux personnes dans son lit: pris de panique il les égorgea et remarqua juste après que c'était ses parents . Il abandonna alors sa vie et partit dans la forêt pour faire passeur. Un jour, il fut réveillé par un lépreux qui lui demanda de l’aider, ce qu'il accepta . Le lépreux était en réalité Jésus qui l'emmena au paradis

 

Texte rédigé par Léa

Deux mystérieuses prédictions accompagnent la naissance de Julien : il sera saint et empereur.  Pendant sa jeunesse, Julien devient un seigneur cruel. Lors d'une chasse, un cerf lui prédit qu'il tuera ses parents et peu après, la prédiction manque de se réaliser : involontairement, Julien tire sur sa mère. Pour échapper à la prédiction, il quitte le château familial. Il combat dans plusieurs armées et obtient en mariage la fille d' un empereur grâce à ses exploits. Une nuit pendant que Julien est à la chasse, ses parents, depuis longtemps à sa recherche, se présentent à sa femme, qui leur offre sa couche pour qu'ils se reposent. A son retour, Julien croyant apercevoir dans l'obscurité un homme couché dans son lit auprès de sa femme, égorge ses parents. Lorsqu'il découvre l'horrible vérité, il renonce à tous ses biens et se met au service des autres en se faisant passeur. Une nuit, il fait traverser un lépreux qu'il héberge, nourrit et réchauffe de son propre corps. Alors, l'agonisant, qui n'est autre que "Notre Seigneur Jésus" l'emporte jusqu'au ciel.

 

Texte rédigé par Yohann

Malgré l'éducation qu'a reçue Julien, il est devenu un adepte du crime; il prend plaisir à abattre des animaux de toutes sortes: cerfs, chevreuils, blaireaux et bien d'autres encore. Mais un jour, un cerf le mit en garde et lui dit qu'à force de prendre plaisir à tuer des bêtes, un jour, il tuerait ses parents. Cette révélation lui fit froid dans le dos. Julien décida de prendre la fuite. Il partit et aide toute personne nécessitant de l'aide. Un jour, il aida un empereur détrôné à reprendre son trône en coupant la tête de l'empereur qui avait pris sa place. Cela prouvait bien que tuer ne l'effrayait pas. Pour le remercier de cet acte, l'empereur lui offrit la main de sa fille. Ils étaient très heureux et vivaient paisiblement. Puis Un jour, Julien partit à la chasse, mais ce dernier n'avait tué aucune bête, ce qui l'avait rendu colérique. En rentrant, il pénétra dans la chambre ou dormait sa femme, mais elle n'était pas là. Cependant, deux personnes étaient ici, devant lui. Julien les abattit. C'est en allumant la lumière après avoir tué ces deux personnes qu'il se rendit compte que ces deux étrangers étaient en réalité ses parents... Le cerf ne s'était pas trompé...

 

Texte rédigé par Laura C

Julien est pris très jeune par la passion de la chasse. Un jour, comme dans un rêve, ne se fatiguant pas de tuer, il commet un immense et cruel carnage. Un grand cerf lui prédit qu'il assassinera son père et sa mère. Pour fuir cette prédiction, il se jette dans des aventures guerrières, loin de chez lui. Un empereur, qu'il a sauvé, lui donne sa fille en mariage, et un château. Une nuit, il sort, repris par le démon de la chasse. Mais il se révèle incapable de tuer un seul de tous les animaux qu'il rencontre, et qui semblent se moquer de lui. Pendant ce temps, ses parents, qui le cherchaient depuis longtemps, se présentent à son château, et sa femme les couche dans son lit. A son retour, Julien croit trouver un homme couché avec sa femme et les tue, avant de s'apercevoir qu'il vient de réaliser la prédiction du grand cerf. Il fuit à nouveau, se fait mendiant, et s'installe finalement comme passeur au bord d'un fleuve inhospitalier. Une nuit, Jésus, sous la forme d'un lépreux, l'appelle pour qu'il lui donne le passage, lui réclame à manger, à boire, à se chauffer, et se couche dans son lit. Julien le réchauffe de son corps et est enlevé au ciel.

 

Texte rédigé par Garance R

Deux mystérieuses prédictions accompagnent la naissance de Julien : il sera saint et empereur. Pendant sa jeunesse, Julien devient un seigneur cruel. Lors d'une chasse, un cerf lui prédit qu'il tuera ses parents et peu après, la prédiction manque de se réaliser : involontairement, Julien tire sur sa mère. Pour échapper à la prédiction, il quitte le château familial. Il combat dans plusieurs armées et obtient en mariage la fille d' un empereur grâce à ses exploits. Une nuit pendant que Julien est à la chasse, ses parents, depuis longtemps à sa recherche, se présentent à sa femme, qui leur offre sa couche pour qu'ils se reposent. A son retour, Julien croyant apercevoir dans l'obscurité un homme couché dans son lit auprès de sa femme, égorge ses parents. Lorsqu'il découvre l'horrible vérité, il renonce à tous ses biens et se met au service des autres en se faisant passeur. Une nuit, il fait traverser un lépreux qu'il héberge, nourrit et réchauffe de son propre corps. Alors, l'agonisant, qui n'est autre que "Notre Seigneur Jésus" l'emporte jusqu'au ciel.

 

Texte rédigé par Charline

Né de parents nobles, dans un château, Julien devient un jeune homme vigoureux, ardent, et très cruel, passionné de chasse. Un jour, après avoir massacré une harde de cerfs, il voit s’avancer vers lui le grand mâle qui la commandait, et celui-ci lui parle : "Maudit, maudit, maudit ! Un jour coeur féroce tu assassineras ton père et ta mère.". Effrayé de cette prophétie, Julien délaisse la chasse ; mais peu de temps après, il manque de tuer accidentellement son père et sa mère. Il fuit alors le château et mène une vie d’aventurier. Devenu un mercenaire célèbre, il loue ses services aux principaux souverains d’Europe et traite avec eux d’égal à égal. Ne sachant comment le récompenser, l’empereur lui offre sa fille en mariage, et les deux jeunes gens vivent heureux, jusqu’au jour où Julien se laisser attirer par des animaux sauvages dans la forêt. Entre-temps, ses vieux parents sont arrivés au château : leur belle-fille a le plus grand mal à les reconnaître en ces mendiants décharnés. Quand Julien rentre, ces parents sont étendus sur son lit. Dans l’obscurité, Julien croit trouver sa femme en compagnie d’un amant et il les massacre. Le voilà de nouveau errant sur les routes, menant la vie d’un pèlerin. Il finit par se fixer au bord d’un fleuve et fait le métier de passeur. Un jour, en plein orage, il est appelé de l’autre rive par un affreux lépreux. Il va le chercher, et l’homme lui demande l’hospitalité. Il mange toutes les provisions de son hôte, s’installe dans son lit et, ne pouvant se réchauffer, demander à Julien de venir à côté de lui, puis de s’allonger sur lui. Julien s’exécute, et tout à coup le lépreux devient Jésus qui entraîne Julien à sa suite, au Ciel.

 

Texte rédigé par Laura-Valentina

Cette histoire débute dans un château où d'après la description, l'argent coule à flots. Un seigneur et sa femme y habitent. Toujours d'après sa description, nous pouvons voir que le fléau de la guerre n'a pas frappé depuis longtemps. La châtelaine, à force de prier Dieu, mit un jour au monde un fils prénommé Julien. Par deux fois, les parents comblés par cette naissance reçurent la visite d'un messager . Pour la femme, la prédiction disait que l'enfant deviendrait Saint. Pour le mari, il connaîtrait la gloire au prix de beaucoup de vies. Malgré de telles prédictions, ils l'élevèrent avec beaucoup d'amour et de tendresse .Son éducation fut complète à la hauteur de son rang. Elevé dans la foi chrétienne, son entourage lui apprit à accueillir l’étranger. Malgré son éducation dans l'amour,ça ne l'empêcha pas de vouer une haine envers les animaux . Il en tortura des dizaines et les fit mourir sans aucune pitié. Un jour, le seigneur, son père, décida de lui constituer une meute. Cet apprentissage de la vénérie amplifia en lui ce tel besoin de violence. Au fur et à mesure que le temps passait, Julien ne se lassait pas de tuer. Au cours d'une chasse, il tua toute une famille de cerfs. Le mâle lui parla avant de mourir et Julien comme ses parents, quelques années plus tôt, reçu un message. Il eut peur de cette prédiction. Par la suite, il faillit tuer à plusieurs reprises ses deux parents. De peur de leur faire du mal, il prit la décision de quitter la demeure familiale. Il s'engagea dans l'armée et grâce à son désir de tuer et ce sentiment de vengeance qui résidait en lui, il gravit vite les échelons. Suite à une bataille gagnée, il reçut de la part de l'empereur d'Occitanie la main de sa fille. Quelques fois dans des songes, il voyait des animaux partout et ne pensait qu'à les tuer. Un soir n'en pouvant plus, il décida avec l'accord de sa femme de partir à la chasse. Frustré de ne pas avoir assez tué, il revint avec une colère immense. Espérant se calmer au coté de sa femme, il alla pour l'embrasser mais à la place il sentit une barbe. Pensant avoir été dupé, il tua sous l'effet de la colère l'homme et la femme dormant dans le lit qui, en réalité, était son père et sa mère. La prophétie s'accomplissait alors. Il s'en voulu tellement qu'il décida de repartir. Depuis ce jour, il prit l'habit de pauvre laissant derrière lui tout ce qu'il possédait. Il s'en alla mendiant sa vie sur les routes. Malgré le temps, rien n'apaisait ses remords. Il décida de mettre fin à ses jours. Avant de commettre l’irrémédiable, il vit dans l'eau d'une fontaine le visage de son père beau et serein. Il renonça alors à ce geste et continua son chemin. Il vit un pont infranchissable et décida de se rendre au service en faisant passer les gens d'une rive à l’autre. Une nuit par une grosse tempête, un homme l'appela pour solliciter son aide . Julien alla le chercher et s'aperçu que cet homme était un lépreux. Cet homme lui demanda à manger et à boire . Julien lui donna tout ce qu'il possédait. L'homme eut froid et demanda à Julien de le réchauffer ; ce dernier surmonta le dégoût que les gens portaient habituellement aux lépreux et réchauffa l'homme avec toute sa personne. Puis, doucement, il se laissa guider vers la mort avec une certaine joie et sérénité.

Explication de texte :

D'après un vitrail, Gustave Flaubert en 1875 reprend la légende normande de St Julien l'Hospitalier. En lisant cette légende, nous faisons inévitablement un lien avec le mythe d’Oedipe. Ce qui est normal et qui nous conforte dans l'idée que nous n'échappons pas au destin, quoi que que nous fassions pour s'y dérober. Au cours de notre lecture, nous nous posons des questions sur le fait que ce texte soit réaliste ou dérive vers le surnaturel. L'histoire se passe dans un cadre riche et paisible. Au milieu de la page 2, on trouve "s'était procuré des tiercelets du Caucase, des sacres de Babylone, des gerfauts d'Allemagne, et des faucons pèlerins”. Si nous nous remettons dans le contexte historique posséder tout cela était impossible .Alors, que penser ? Nous allons explorer une autre piste qui va nous faire passer dans le côté surnaturel de l'histoire. Au cours de cette oeuvre 3 apparitions vont se faire, chacune pour prévenir de quelque chose . Ce qui les unit est le côté irréel de la chose. Désormais, nous sommes sûrs de notre hypothèse. Si cette histoire est appelée "légende", c'est qu'elle est un peu imaginaire. Le monologue final nous fait penser à un passage de l'Evangile de St Matthieu 25,35-40.

 

Texte  rédigé par Audrey

Julien est le fils de nobles qui vivent dans un château où la paix règne depuis longtemps. Lorsqu'il est encore petit ,ses parents reçoivent deux prédictions n'annonçant rien de bon. Les parents de Julien lui offrent donc une éducation complète afin qu'il ne devienne pas l'homme mauvais du fait des prédictions. Mais malgré sa parfaite éducation, le coté sombre de sa personnalité fait surface pour nous faire découvrir un enfant cruel ayant le goût de la mort. Son paire l'initie à la chasse, et un jour après avoir massacré une harde de cerf, le grand mâle lui annonce qu'il tuera son père et sa mère. Effrayé, l'enfant délaisse la chasse et semble se radoucir. Mais un jour il manque de tuer ses parents par accident et décide de quitter le château et vit une vie d'aventurier. Un empereur qu'il a sauvé lui offre sa fille en mariage. Un jour qu'il est repris par le démon de la chasse, alors qu'il n'arrive pas à tuer un seul animal comme si la foret se vengeait de lui, ses parents se rendent à sa nouvelle demeure et sont couchés par sa femme dans son lit. Croyant que sa femme le trompe et pousse par une folie meurtrière, il tue les occupants de son lits, ses propres parents avant de réaliser qu'il vient d'accomplir la prédiction du grand cerf. Il fuit à nouveau, et devient mendiant. Un jour il rencontre un lépreux. L'agonisant lui demande à boire et à manger, ce que Julien lui offre, le réchauffant de son propre corps. Ce lépreux qui n'est autre que « Notre Seigneur Jésus », emmène Julien au ciel. On retrouve très nettement dans ce texte des allusions à la Bible. Lorsqu'il est « chasseur » ,il a une valeur divine, il est Adam ou Noé, qui a un pouvoir de vie et de mort sur les animaux. Tuer est un peu pour lui comme croquer dans le fruit interdit, il est toujours tenté et ne peut s'en empêcher. La nouvelle peut aussi avoir la connotation du péché originel. Julien aime tuer des animaux ce qui se transforme en fantasme de tuer des humains. Il dans une sorte de castration lorsqu'il cherche à tuer des animaux alors qu'il ne sont plus en abondance, On retrouve les connotations sexuelles dans le brame du cerf lorsqu'il tue ses parents. Et cela se confirme dans son étreinte avec le lépreux.

 

Texte rédigé par Amandine

C'est l'histoire d'un père et d'une mère qui habitaient un château calme et en paix depuis longtemps. A force de prier Dieu, la mère tomba enceinte d'un garçon qui s'appela Julien. Sa mère lui apprit à chanter, son père à monter à cheval et à chasser. Il apprit à lire et écrire dans une tourelle avec un moine. Un jour, il aperçut une souris dans une église et il voulut la revoir, donc il y retourna quelque temps après avec un morceau de pain qu'il déposa sur le sol. Quand il vit la souris, il l'assomma. Quand il eut l'âge d'aller à la chasse, il pris du plaisir à tuer des animaux et de les voir souffrir. Un jour en tuant un cerf, avant de se laisser tomber, celui- ci lui dit que s' il recommençait à tuer des animaux ,ses parents mourraient. Après avoir failli tuer son père et sa mère, il s'enfuit du château. Il fut engagé dans une armée et très rapidement commandant d'une compagnie. Pour le récompenser le roi voulut lui offrir beaucoup d'argent ou même les trois quarts de sa richesse mais Julien refusa. Alors le roi lui offrit le mariage avec sa fille et un château. Un jour, il partit à a chasse et ne revenant que dans la nui, au moment d'aller se coucher il voulut embrasser sa femme mais il sentit une barbe et pensant que sa femme le trompait il poignarda cet homme qui en fait était son père.

 

Texte rédigé par Océane

Dans un petit village se trouve un couple essayant de trouver un moyen de faire un enfant.
Pour leur plus grande joie, ce fut le cas, ayant chacun quelques apparitions divines, ils ne purent faire partager ça à tout le monde de peur de passer pour un fou, orgueilleux. Malgré ça leur fils Julien se portait bien. Mais au fur et à mesure de sa vie, il devint un monstre, il prit le goût de la mort dès sa plus petite enfance. Tuant, dépouillant, aimant le sang il se réjouissait de ces morts sordides dont il en était l'auteur. Tout y passait, ours, lièvre, sa froideur était sans relâche sa meilleure arme. Mais un jour, une famille de cerfs eu la fâcheuse idée d'apparaître sous ses yeux: le plus petit, la mère furent les premières victimes, quand le père se mit à courir à vive allure sur Julien se prenant alors une flèche dans le crâne. Malgré cela, le cerf eut le temps de rester en vie quelques minutes encore pour pouvoir effrayer l'enfant,et lui disant que s'il continuait, il finirait par tuer ces parents avant de s'effondrer. Julien fut alors traumatisé par cette expérience, quand un jour on lui présenta une arme blanche. Celle-ci faillit tuer le Père, l'enfant alors tomba de peur et ne s'en remit pas. Pour se rattraper il partit un jour à la guerre sauver des manants, des familles. Ce fut un grand guerrier, n'ayant pas peur de la mort pour sauver sa nation. Le Roi pour son courage lui offrit la main de sa famille, il eut un beau mariage, une jolie vie. Un jour il ne put résister car sa femme n'eut pas le bon mot pour le retenir. Parti à la chasse, les parents de Julien apparurent au château et sa femme les accueillit avec prestige, elle les nourrit et les coucha. Quand Julien rentra, il les assassina en plein coeur, ils étaient à l'agonie. Il partit honteux, abandonnant sa femme; il alla raconter son histoire dans les rues. Un jour il fit une barque où il pouvait alors s'évader sur les océans et laisser son esprit se reposer, il fit alors la connaissance d'un homme qui apparut sans qu'il ne s'en rende compte; il lui demanda de le couvrir, de le nourrir, et partit alors dans les cieux car ce fut notre seigneur le Christ, il était alors venu le jour de sa mort.

 

Texte rédigé par  Zoé

La légende de St Julien l'Hospitalier raconte l'histoire de deux châtelains, vivant dans un royaume prospère et chaleureux. Leur seul ennui est de ne pas avoir d'héritier, mais cela ne dure pas longtemps puisque ils attendent un garçon. Leur bonheur est complet jusqu'à ce qu'un jour, chacun d'entre eux a une vision : la femme est prévenue par un vieil homme que son fils deviendra un saint, tandis que son mari lui, reçoit une vision d'un bohème lui apprenant que son fils versera "beaucoup de sang". L'enfant naît, et ses parents font tout pour le protéger de ses visions, qui les troublèrent quelque peu. Il est élevé dans l'amour, la connaissance et les bonnes manières. A présent tout semble parfait jusqu'à ce que Julien développe un désir de faire du mal aux animaux. Un jour, alors qu'il chasse, il est pris d'une vision : un cerf lui apprend qu'il tuera ses parents. Il met fin à ses massacres, mais quelques temps plus tard, il tire involontairement sur sa mère, la prenant pour une cigogne. Pris par la peur et la honte, il s'enfuit et part se ranger pour la guerre. Il combat dans plusieurs armées et finit par épouser la fille d'un empereur, s'étant fait remarquer par ses exploits militaires. Mais ses parents le cherchent, et un jour, alors qu'il chasse, ils se présentent à sa femme qui leur propose l'hospitalité. Mais en rentrant, Julien, persuadé qu'un autre homme est couché avec sa femme, il les égorge. Découvrant son erreur, il comprend que la prédiction s'est réalisée, il s'enfuit une seconde fois, renonçant à son titre et à ses biens. Il devient passeur, et une nuit, un lépreux se présente à lui, à l'agonie. Julien le réchauffe donc et le nourrit. C'est alors que le vieil homme, qui n'est autre que Jésus, l'emporte au paradis.

Texte de Pauline. Les parents de Julien sont de riches nobles qui, chacun son tour, reçoivent une prédiction sur leur fils. La mère de Julien apprend d'un mendiant que son fils sera un saint, et son père plus tard apprend que son fils versera le sang. Pris de peur par cette prophétie, les parents lui donnèrent la meilleure éducation possible tout en le préservant de tout risques. Mais cela n'empêcha pas Julien de devenir violent et cruel envers les animaux, qu'il torturait jusqu'à la mort ou pour le plaisir de les voir souffrir. Lors d'une chasse après avoir massacré des cerfs, l'un lui dit qu'il tuera ses parents, peu après il tire involontairement sur sa mère. Ne voulant aggraver la situation au risque de tuer ses parents, il quitte le château et part combattre dans l'armée. Il épouse d'ailleurs la fille d'un empereur dont il a sauvé la vie. Les parents de Julien ayant retrouvé leur fils trouvèrent sa femme qui leur proposa de dormir dans leur lit. A son retour de la chasse, Julien trouva deux silhouettes dans son lit;croyant que sa femme le trompait il les égorgea tous les deux. Après s'être rendu compte de son erreur, il devint passeur. Un soir alors qu'un lépreux vint chez lui, il le réchauffa de son propre corp et le nourrit, cet homme n'était autre que le Seigneur en personne qui le fit monter au ciel.

 

Texte de Salomé

Un couple de seigneurs, vivant dans la richesse et l'opulence ,eurent un jour un enfant nommé Julien. Celui-ci fut victime d'une prophétie. Il eut pourtant une éducation exemplaire et des plus raffinées, mais son destin finit par le rattraper. Sa cruauté se développa d'année en année. Sa passion pour la chasse et la chasse ne cessait de s'accroître, et devint un redoutable tueur. Un jour où il exterminait tout un troupeau de cerfs, l'un deux, le plus grand, lui fit une annonce. Il lui dit, que la mort de ses parents, serait causée par les mains de Julien. Horrifié de ce présage, il quitta sa terre natale, créa une armée et devient le héros de nombreux pays. Un empereur, en guise de remerciement lui offrit sa fille en mariage. Ils s'installèrent ensemble et vécurent une vie paisible, loin des guerres et du monde. Mais un jour, les parents de Julien, arrivèrent au château. Celui-ci, parti à la chasse, revient bredouille et fou de rage voulut se coucher. C'est alors qu'il vit un homme dans le lit conjugal, il le tua et tua aussi la femme qu'il pensait être la sienne à son côté. Il s'aperçut par la suite que ce couple n'était autre que ses parents. Horrifié, il partit une seconde fois pour mener une vie de misérable afin de se repentir de son effroyable acte. Il finit par devenir passeur, et vécut de ce que les gens lui donnèrent. Un lépreux pendant la nuit, l'appela et lui somma de venir le chercher. Il lui demanda ensuite le gîte et le couvert, puis aussi la chaleur de son corps. Julien fit ce qu'on lui dit, et monta au paradis avec ce vieillard qui n'était autre que le Christ lui même.

 

Texte rédigé par Armella

L'histoire se passe dans une famille de riches châtelains croyants. Les châtelains ne cessent de prier Dieu afin qu'il leur donne un fils. Elle met finalement son enfant au monde. Les parents, heureux de cette naissance, ont des visions surnaturelles. Les auteurs de ces visions sont un bohème et un ermite; l'un apprend au père qu'il sera guerrier; l'autre apprend à la mère qu'il sera un homme d'église, mais ils n'en parlent à personne. Bien que Julien soit élevé avec amour, il commet un jour un véritable carnage. Julien est passionné de chasse, et un jour, dans la forêt, un cerf lui prédit qu'il assassinera son père et sa mère. Julien fuit loin de chez lui, devient guerrier (référence à la prophétie de l'ermite). Il sauve ensuite un empereur dont il épousera la fille. Une nuit, il repart à la chasse mais le voilà encerclé par tout les animaux de la forêt. Pendant ce temps, dans son château, sa femme accueille ses parents qui le cherchaient depuis longtemps, et elle les couche dans son lit. Lors de son retour, Julien pense qu'un homme couche avec sa femme et les tue. La prédiction que le cerf lui avait faite se réalise. Il fuit de nouveau, devient mendiant, s'installe au bord d'un fleuve. Jésus, sous la forme d'un lépreux, l'appelle afin qu'il lui donne le passage, il lui réclame à manger, à se chauffer... Julien le réchauffe alors de son corps et est enlevé au ciel.

 

Texte rédigé par Léna

Julien est né dans une famille noble , une prédiction est annoncée pour l'enfant dès sa naissance :'il écoulera beaucoup de sang et empereur , une autre dit qu'il sera saint .En effet l'enfant prend plaisir à voir souffrir de petites bêtes inoffensives , puis son père lui donne l'opportunité de chasser , il l'accepte , il chasse seul , et tue de nombreux animaux juste pour le plaisir de tuer .Un jour en tuant un cerf il s'avance et lui annonce une prophétie , en effet celle ci dit qu'il va tuer père et mère . de retour chez lui il manque de les assasiner deux fois de suite par étourderie .Il s'en va s'engager dans l'armée et devient un redoutable chef de guerre, il obtient le mariage de la fille de l'empereur qu'il a lui- même sauvé . Un jour, il va à la chasse et sa femme propose a ses parents qui le recherche depuis longues années de rester a l'attendre , Julien rentre chez lui et aperçoit de gens inconnus dans son lit , il tue ces personnes ne sachant pas que ce sont ses parents . Terrifié par cette idée il décide de partir. Malgré cette fuite l'homme veut mourir car son histoire sème la terreur au sein des villages, Un jour un lépreux le prend sous son aile et l'emmène au paradis ce lépreux serait en fait Jésus -Christ.

 

Texte rédigé par Dimitri

D'après Gustave Flaubert, cette histoire débute dans un univers calme et paisible où vivent deux châtelains. D'après la description de château, ce sont des gens possédant de l'argent et où le fléau de la guerre n'a pas frappé depuis longtemps. La femme, à force de prier Dieu, met au monde un enfant, ce fut un fils qui s'appela Julien. Les parents toujours enchantés et réjouis par cette naissance ont chacun leur tour une vision étrange. Ils y ont appris que leur fils serait un saint et qu'il y avait du sang. Ces faits leur parurent tellement étranges qu'ils n'en dirent pas un mot. L'enfant développa une certaine violence, effectivement il tua une dizaine d'animaux sans pitié. Julien a faillit tué ses parents accidentellement. Pris de panique, il quitta le domicile familial, après avoir monté uen armée, s'être battu pour la bonne cause, ces parents ont réussi à le retrouver. Un soir son désir de tuer s'amplifia, mais en tuant des animaux, il tua ses parents...

 

Texte rédigé par Rose-Anne

Les parents de Julien sont des nobles aisés, ils ont eu tous deux la prédiction. La mère de Julien apprend par cette prédiction faites par un mendiant que son fils sera un Saint, ainsi que son père lui apprend plus tard que son fils versera beaucoup de sang. Alors ils décidèrent de lui donner la meilleure éducation qu'il soit et le préservaient de tous risques. Mais malheureusement, cela n'empêcha pas Julien de devenir cruel et violent; il torturait ou tuait les animaux juste pour le plaisir de les voir souffrir il connaissait les méthodes de chasse que son père lui avait enseignées. Lors d'une chasse après avoir massacré des cerfs, l'un s'avance vers lui et lui dit qu'il finira par tuer ses propres parents. Peu après, il tira involontairement sur sa mère il prit peur d'aggraver la situation et prit la fuite. Il se mit à combattre dans l'armée de Saint -Sauveur, il épousa la fille de l'empereur dont il avait sauvé la vie. Un soir où Julien était parti a la chasse ses parents qui étaient toujours a sa recherche depuis sa fuite, retrouvèrent son logis et sa bien-aimée. Il se faisait tard ,la femme de Julien leurs proposa donc de s'assoupir dans leurs lit conjugales en attendant l'arrivée de leur fils . Julien rentra après et ne voyant les personnes dans son lit, crut que sa femme était avec un autre homme il les égorgea tous les deux , et la prophétie se réalisa: il tua ses parents. Il quitta tout pour devenir passeur, un jour un lépreux vint et l'emporta avec lui et Julien mourut.  Il ya beaucoup de signification dans ce texte: tout d'abord les prédictions nous font pensés à l'Ange Gabriel qui annonce la venue de Jésus. Puis à la fin, le lépreux signifie Jésus tout comme il signifie la mort.

 

Texte rédigé par Margaux

D'après Gustave Flaubert, cette histoire débute dans un univers calme et paisible où vivent 2 châtelains. Selon la description de ce château, on apprend leur richesse et que le fléau de la guerre n'a pas frappé depuis longtemps. Cependant, la légende de St Julien l'Hospitalier appartient à la production des dix dernières années de l'écrivain. Ces années étant les plus terribles de sa vie, on s'attend donc à un récit tragique. Dès la première partie, l'envie meurtrière de Julien est mise en avant, nous savons alors que le meurtre aura lieu mais ses modalités restent mystérieuses. Dans ce conte on reconnaît légèrement Flaubert par le style provocateur (comme l'étant madame Bovary,...) Il est vrai que le fait de tuer ses parents et faire preuve d'autant de cruauté est une chose impensable, surtout à l'époque. Cette histoire est purement sadique et le champ lexical de la violence est dominant. Dès le début, l'histoire est présentée comme religieuse. Comme par exemple l'ermite, servant de messager. De plus ces châtelains sont très pieux. Dans ce conte on perçoit bien à quel point la religion était importante au Moyen-Age. Julien, ayant commis les pires erreurs se condamna lui même à créer un hospice et à devenir saint. Cela reflète parfaitement l'état d'esprit de l'époque.

 

Texte rédigé par Morgane

Julien est un enfant choyé et aimé par ses parents. Ils le croient bon, mais il est en réalité très cruel. En effet, Julien est très jeune, pris de passion pour la chasse. Un jour, alors qu'il chasse, tuant tout les animaux qu'il croise, il trouve au fond d'un vallon un troupeau de cerfs. Il les tua tous, créant un grand carnage. C'est alors qu'un grand cerf lui prédit qu'il tuera son père et sa mère. Pour fuir cette prédiction, il part loin de chez lui et va au devant d'aventures guerrières. Un jour il sauve un empereur qui lui donnera sa fille en mariage ainsi qu'un château. Une nuit, il ressent une nouvelle fois l'appelle de la chasse, il part donc mais est incapable de tuer le moindre animal, ceux-ci semblent d'ailleurs se moquer de lui. Pendant ce temps, ces parents qui étaient à sa recherche arrivent chez lui. Sa femme après avoir obtenue la preuve qu'ils étaient bien ses parents, les nourrit et les couches dans son lit. Lorsque Julien rentre, il voit ses parents couchés dans son lit, mais pensant que c'est sa femme qui est en compagnie d'un autre homme, il les tua. C'est alors qu'il s'aperçoit qu'il vient de réaliser la prophétie du grand cerf. Il fuit à nouveau. Il devient alors mendiant et devient passeur près d'une rivière. Une nuit un lépreux lui demande le passage. Julien le fait passer, le lépreux lui demande alors à manger, à boire et de la chaleur. Julien le nourrit et le couche dans son propre lit avant de le réchauffer de son propre corps. C'est ainsi qu'il meurt. Cette légende, plus particulièrement la partie de la prédiction me fait penser à la légende d'Oedipe. Cette légende d'origine grecque raconte l'histoire d'un homme qui est abandonné par ses parents suite à une prédiction. Un jour il reçoit lui aussi une prophétie disant qu'il tuera son père et épouserait sa mère. La prédiction est certes différente mais y ressemble. Oedipe de peur que cette prédiction se réalise partira comme le fera Julien, les deux se croyant débarrassé de la prédiction finiront par la réaliser et pour finir les deux finiront par mourir.

 

Texte rédigé par Manon

L'histoire se passa au milieu d'un bois où un seigneur logeait un grand château situé sur une colline. Ce dernier aimait les aventures mais un jour il se lassa de sa solitude et décida alors d'épouser une demoiselle de haut lignage. C'était une dame de teint blanc très croyante. Quelque temps après leur union, ils eurent un fils qu'ils appelèrent Julien. Chacun de leur côté, les deux conjoints apprirent deux destinées différentes de leur enfant. La mère apprit que ce dernier, sera, plus tard un saint, elle en fut heureuse mais n'en dit pas mot. Le père apprit que sa progéniture serait un chevalier, un guerrier aimant le sang, il en fut réjoui mais n'en dévoila pas un mot. Tous deux, en se cachant leur secret chérissaient l'enfant; il fut traité comme un prince. Pourtant Julien prit un chemin bien différent de celui qu'imaginaient les parents. Il devint un adepte du sang et du crime particulièrement des animaux: blaireaux, chevreuils, cerfs, faons et une multitude d'autre bêtes furent achevés de sang froid. C'était un garçon violent; cette idée le terrifiait. Il partit. Il aida mille personnes: pauvres, malades, personnes âgées, veuves... Il aida un empereur qui s'était fait détrôner. Pour remercier Julien, celui-ci lui donna la main de sa fille. Ils vivaient heureux jusqu'au jour où les parents de Julien refirent surface. Julien était parti chasser mais il ne parvint pas à tuer une seule bête. Il en revint vexé et énervé. Il entra dans la chambre où dormait sa femme mais au lieu d'y trouver sa bien- aimée, il y trouve deux personnes âgées. Pris d'une colère noire, Julien les tua de sang froid. Quand la lumière s'alluma, dans la chambre, il découvrit ses parents dans deux flaques de sans. Pris de honte et malheureux, il s'enfuit et vagabonda de ville en ville, de campagne en campagne. Il alla se cacher dans la forêt où il rencontra un vieil homme et l'accueillit chaleureusement. Il le nourrit, le réchauffa et lui laissa généreusement son lit. L'homme le prit dans ses bras et ils partirent dans les cieux avec le Seigneur Jésus Christ.

 

Texte rédigé par Victoria

Julien est issu d'une riche famille. Son éducation a tout pour être parfaite; elle est raffinée et comprend toute sortes de qualités comme l'affection, le luxe, la générosité. Elle comprend également des occupations dignes d'une bonne éducation telles que la calligraphie, le chant et la peinture. Très jeune, il s'est pris de passion pour la chasse. Un jour, son père lui a offert l'opportunité de chasser: il lui créa une meute. Julien s'en prend à des animaux sans défense, il devient un monstre. Son père ne se rend pas compte de la cruauté de son fils. Il ignore son véritable caractère. Un jour, Julien eut une prédiction qui disait qu'il assassinerait son père et sa mère. En chassant, il a failli tuer sa mère. Suite à cet accident, il décida de s'enfuir loin de chez lui. Un empereur, qu'il avait sauvé auparavant, lui donna sa fille en mariage ainsi que son château. Une nuit, Julien eut envie de rechasser mais ses parents décidèrent de le rejoindre chez lui. La femme de Julien était donc seule là-bas à leur arrivée. Elle décida de les faire dormir dans son lit. A son retour, Julien crut que sa femme l'avait trompé. II tua alors ses parents avant de s'apercevoir qu'il venait de réaliser la prédiction qu'il avait eue. Suite à cela il s'enfuit une nouvelle fois. Il se fit passer pour un mendiant. Une nuit, un lépreux qui était en fait Jésus, lui réclama à manger, à boire et de quoi se chauffer. Il se coucha alors auprès de Julien qui le réchauffa. Julien est enlevé au ciel car il a offert à une personne que tout le monde aurait rejetée, l'hospitalité.

 

Texte rédigé par Claire

Dès les premières lignes, on aperçoit de nombreuses comparaisons dans la description du château: "Les pavés de la cours (...) comme le dallage d'une église." (L.3) L'auteur utilise alors une emphase, nous permettant graçe à ça de renforcer notre image du château fort, le rendant presque invincible. Cependant les lignes d'après nous montrent qu'il règne une certaine sérénité dans le pays, on observe donc un contraste qui nous fait comprendre que malgré ce calme dans lequel vivent les habitants le château, ainsi que la famille, sont capables de se défendre, en ont les moyens. On remarque, à plusieurs moments, des hyperboles notamment lors de la description des richesses des parents de Julien : "Les armoires regorgeaient de linges" (L.19) ; "Les coffres (...) des sacs d'argents." (L.20). Ainsi qu'une exagération sur la possession des animaux : "Vingt-quatre lévriers barbaresque, dix-sept couples de chiens, quarante griffons.." Et la description faites est spectaculaire, presque incroyable : " Des mâtins de Tartarie (...) couleurs de feu (...)" ; "La robe noire (...) luisait comme du satin." ; "Huit dogues alains (...) n'ont pas peur des lions." etc. Pour les parents de Julien, leur fils fait l'objet d'une valeur vouée à un étrange destin : On observe un double destin désigné par la mère puis par le père. Pour la mère, une destinée religieuse, pour le père une vie impériale. Les époux se cachent alors leurs secrets étant donné qu'ils n'ont pas la même vision des valeurs. Cependant, c'est le père qui entraîne son fils sur la voie de la violence en l'initiant très jeune à la chasse et à la guerre.

 

Texte rédigé par Alice

Cette histoire débute dans un univers calme et paisible où vive un seigneur et sa femme. D'après la description du château ce sont des gens de milieu très aisée, et où la guerre est quasi inexistante. La femme a force de prier Dieu, attendit un enfant qui s'appellera Julien. Les deux parents très heureux de cette futur naissance, ont décidé de faire un banquet avec tout leurs amis et leurs familles, en l'honneur de leur enfant et pour partager cette nouvelle qui l'ai rend heureux. Le même soir de ce banquet très tard, La femme vu apparaître devant son chevet un homme habillé tel un hermite qui lui dit que son enfant serais un saint, par contre son mari, lui vu apparaître un bohème, qui lui apprit que son fils serais maudit, et connaîtrait la gloire mais en faisant couler beaucoup de sang. De peur que l'un prenne l'autre pour un fou, ils décidèrent de ne rien ce dire.  Dès son plus jeune âge Julien eut une éducation très riche, il apprenait à lire et à écrire avec un moine. Malgré ça, il commençait à aimer la vue du sang. Un jour il vit un rat dans le château de ses parents et le tua, c'est à ce moment que ses tendances meurtrières apparurent. Plus tard, son père l'instruit de la chasse; heureux de ses prouesses, le père de Julien était très fier de celui-ci. Un soir il décida d'aller à la chasse seul, ce fut une nuit meurtrie dans cette forêt si calme. Tout d'un coup il vit un cerf, toujours avec une envie sanguinaire, il le tue seulement cette fois-ci le cerf lui parle et lui dit qu'il est maudit et qu'un jour il tuera ses parents. En rentrant au château encore étonné de la malédiction du cerf, il décida de ne plus tuer d'animaux et fuit son château et ses parents. Aprés cela il vit dans un château, très loin des siens, et parti en guerre, il fut le plus courageux de tous les guerriers et le roi décida de le marier à sa fille. Il était heureux là où il était, pensant qu'il ne tuerait jamais ses parents,jusqu'au soir où il rentra au château, il alla dans sa chambre, embrassa sa femme et il se rendit compte que ce n'était pas elle mais un homme, croyant que sa femme le trompait, il tua les deux personnes coucher dans son lit et ce rend compte qu'en réaliter c'était ses parents. Il partit loin,il avait honte, et à la fin de sa vie il aida les gens qui étaient souffrants et pauvres, souvent des lépreux, c'est pourquoi on l'appela st Julien l'Hospitalier.


Texte rédigé par Benjamin

L'histoire commence dans une région dans laquelle tout va pour le mieux, jusqu'à ce que la femme du seigneur local donne naissance à un fils, Julien. Bien qu'au début, il semble innocent et bien élevé, il devient vite un enfant extrêmement cruel qui se plait à tuer et à faire souffrir les animaux, et plus généralement les êtres vivants. Mais un jour qu'il massacre des cerfs, l'un d'entre eux (un grand mâle noir) lui dit dans son dernier souffle que Julien est maudit et qu'il tuera son père et sa mère. Peu de temps après, Julien décide de partir, pensant ainsi échapper à son destin. Durant une de ses nombreuses aventures, il sauve la vie et rend le pouvoir à l'empereur d’Occitanie, et en récompense, celui-ci lui offrit la main de sa fille. Plusieurs années après, alors que Julien était parti à la chasse, sa femme accueilli un couple de personnes âgées qui se présentèrent comme étant les parents de Julien. Mais le lendemain matin, à cause d'une affreuse méprise (il croyait que sa femme dormait avec un autre homme), il tua ses parents, et, désemparé, se mit à fuir les Hommes et à mendier le long des routes. Un jour, il vit un fleuve, qui était, pour les voyageurs, impossible de traverser à pied. Julien décida donc de mettre sa vie au service des autres, et, grâce à une barque, il faisait traverser toute personne souhaitant atteindre l'autre rive. Une nuit, il fut réveillé par un lépreux qui l'appelait et qui demandait à passer. Ce dernier, une fois le fleuve traversé, s'introduisit dans la cabane de Julien et réclama à boire, à manger, et qu'il le réchauffe avec son corps. Une fois que cela fut fait, le lépreux se révéla être en réalité Jésus, qui, à la fin de l’histoire, amena Julien au ciel.
Sens de la légende : Cette légende raconte l'histoire d'un personnage très mauvais au départ, mais qui à la fin ne vit que pour aider les autres , cela veut dire qu'en "dédiant" sa vie aux autres , on peut se faire pardonner de ses fautes (rappelons tout de même qu'il s'agit d'une "légende" chrétienne ) .

 

Texte rédigé par Jordan

Julien n'est qu'un enfant lorsque ses parents voient respectivement un vieil homme au bord d'une route et un ange. Le premier des deux à se manifester est un ange qui dira à la mère de Julien que celui-ci sera un saint, tandis que le père recevra une prédiction tout autre qui dit que son fils fera couler beaucoup de sang, qu'il sera heureux, qu'il sera glorieux et qu'il sera de la famille d'un empereur. Quelques années plus tard, alors que Julien sera à la messe, une petite souris viendra le déranger, plusieurs fois. Cela ne plaisait pas à Julien qui décida donc de la tuer, ce qu'il mit à exécution. Malheureusement en tuant la souris il se rendit compte qu'il aimait cela et c'est alors que celui-ci tua tout les animaux qui était sur sa route. Il prenait plaisir à tuer. Quelques années après ce drame, son père décida de lui apprendre à chasser,ce qui réjouit julien au plus haut point. Après quelques leçons, il partait chasser tout seul. C'est lors d'une chasse que Julien découvrit une famille de cerfs qui était dans la forêt. Tout d'abord il tua le faon, puis la mère et le père qui avait eu le temps de charger s'approcha de lui et lui jeta une malédiction qui disait que 'i il continuait à tuer des bêtes, il tuerait ses parents. Cette malédiction l'obsédait, surtout que celui avait failli tuer son père et sa mère. En effet, alors que son père voulais lui remettre une épée il la fit tomber manquant de tuer son père il s'entraîna alors à la javeline mais en le lançant près d'un cygne faillit tuer sa mère. Il s'exila alors et connut de glorieuses batailles et aida tous ceux qui étaient dans le besoin. Un jour, il aida l'empereur d'Occitanie qui lui remit la main de sa fille. Il vécut des moments heureux. Mais un jour il laissa son envie de tuer sortir et alla de nouveau chasser. Le jour même, ses parents arrivèrent à son château pour avoir de ses nouvelles, sa femme les reçut comme des rois. Le soir elle proposa au deux personne d'aller se coucher, puis quelques heures plus tard, Julien rentra en colère car celui-ci n'avait pas réussi à attraper un seul animal. Malheureusement quand il arriva dans son lit et qu'il sentit une barbe, il ne réfléchit pas et tua les deux personnes qui se trouvaient dans son lit et ce n'est que quand la lumière fut allumée qu'il vit qu'il avait tué ses parents. C'est alors qu'il décida de s'enfuir qt qu'il aida toute personne dans le besoin et qu'il raconta son histoire. Un jour, saint Julien découvrit un chemin menant à une rivière et décida de s'installer à cet endroit. Puis une nuit d'orage un homme lépreux lui demanda de l'aider à passer le fleuve. Saint Julien l'aida, puis celui-ci demanda à manger, à boire et son lit. Bien évidemment, Julien accepta de lui donner tout cela puis le lépreux lui demanda de se coller contre lui ce que Julien fit. Et c'est ainsi que mourut Julien.

 

 

 

 

Previous

  • Comments
File archive

Showing 2 results.