Mythes, légendes et superstices de nos régions

Wiki

FrontPage

La légende du Mont Gaïna (28 May 2012 14:17 By Blaga Corina)
La Grotte du Glacier de Scărişoara (25 April 2012 13:47 By Salcie Oana-Claudia)
Photos de la Normandie mystérieuse (11 October 2012 07:55 By Evelyne Paquetet ses élèves)
Légendes médiévales de Normandie (20 October 2012 10:48 By Evelyne Paquetet ses élèves)
Photos de la Normandie mystérieuse (11 octobre 2012 07:55): les élèves de Fécamp ont pris des photographies évoquant pour eux la Normandie mystérieuse, ce qui leur a servi de support pour écrire des récits.
Réactions des élèves français autour de deux textes consultables en ligne :
« Horla » de Guy de Maupassant et
La Légende de Saint Julien l’Hospitalier 
Cathédrale Notre-Dame de Rouen : Vitrail de Saint Julien l'Hospitalier (fichier joint)
Rouen au Moyen-Age et à la Renaissance. Atelier d’écriture, seconde C: diaporama  créé par les élèves français (fichier joint)

 

 

 

 

 

0 Attachments
935 Views
Blog
Blogs »
La légende du Mont Gaïna

Source de l'image: www.proexpedition.org/asociatia/idei/29gaina/gaina.htm

La partie sud des Monts d’Apuseni (les Carpates Occidentales) est connue pour la foire du Mont Gaïna (Găina signifie «  poule » en roumain). La Foire de Gaïna a lieu le dimanche le plus proche du 20 juillet, la Fête de Saint Elie chex les Orthodoxes.

On dit que, jadis, le Mont Gaïna était sous la protection d’une  belle fée, bonne et sage. La Fée avait une poule en or qui pondait des œufs d’or. Si jamais un homme avait besoin d’argent, la fée lui faisait don un œuf d'or. Le jour le plus long de l'année, au lever du soleil,  des couples jeunes qui voulaient se marier, venus des vallées environnantes, montaient au somment de la montagne et recevaient un œuf d'or comme cadeau de mariage de la part de la bonne Fée. Un jour, trois villageois méchants ont réussi à entrer dans le palais de la Fée avec l’intention de voler la poule magique et le panier aux œufs d'or. Alertés par les cris de la poule, les gardiens sont partis  sur la trace des voleurs. Mais ceux-ci ont réussi à se sauver et ils se  sont cachés dans une grotte. Pendant leur fuite, ils ont renversé le panier et les œufs d’or se sont répandus sur les versants de la montagne et dans la rivière d’Arieș.Triste et furieuse, la Fée a détruit son palais et elle est partie ailleurs. La légende prend tout son sens dans cette région d'exploitations aurifères millénaires. Cette légende est à l’origine d’une tradition populaire attestée historiquement depuis 1816,  « La foire aux jeunes filles».  Cette fête des habitants du pays de l'Arieș offrait traditionnellement l'occasion aux jeunes filles, superbement parées, d'être choisies comme épouses par les jeunes hommes célibataires. Les jeunes mariés se voyaient offrir des œufs peints en or, en souvenir de la légende. La tradition est respectée même de nos jours.  Le 20 juillet, sur le plateau du Mont Gaïna, à 1484 m d'altitude, a lieu le plus grand rassemblement folklorique de Roumanie. Aujourd'hui, la foire aux jeunes filles est symbolique et elle est suivie d'un spectacle folklorique, connu sous le nom de « Sus pe muntele Găina » (Au sommet du Mont Gaïna). On peut voir des bergers sonner le buccin, image symbolique des Monts Apuseni, des danseurs vêtus de beaux costumes populaires et des artisans présentant leurs produits, notamment objets en bois sculpté.

Pour voir une vidéo de l’édition 2008 de cette fête folklorique roumaine, cliquez ici :www.youtube.com/watch

(Texte rédigé par Corina, Lorena et Ramona)

 


  • Comments
File archive

Showing 2 results.